Échange

L’Homme qui voyait à travers les visages

  • Auteur de l'ouvrage: Eric-Emmanuel Schmitt
  • Edition de l'ouvrage: Albin Michel
  • Type d'annonce: Échange
  • Langue de l'ouvrage: Français
  • Ville: Les pavillons sous bois
  • Pays: France
  • Code postal: 93320
  • Publié le : 13 mars 2017 15 h 58 min
  • Expire : Cette annonce a expiré
  • JE LE PREND
IMAGE DU JOUR 2 DU 22 SEPT

Description

L’Homme qui voyait à travers les visages

Livre occasion sur Searchbooks pour échange, la vente ou emprunt : searchbooks.fr

Après La nuit de feu, Eric-Emmanuel Schmitt poursuit son exploration des mystères spirituels dans un roman troublant, entre suspense et philosophie. Tout commence par une explosion à la sortie d’une messe.

Le narrateur était là. Il a tout vu. Et davantage encore, il possède un don unique : voir à travers les visages et percevoir autour de chacun les êtres minuscules –souvenirs, anges ou démons- qui le motivent ou le hantent. Est-ce un fou ? Ou un sage qui déchiffre la folie des autres ? Son investigation sur la violence et le sacré va l’amener à la rencontre dont nous rêvons tous…

L’Homme qui voyait à travers les visages

Avis sur L’Homme qui voyait à travers les visages

Un roman profond, peut-être un peu trop mystique à mon goût, avec de longues réflexions sur Dieu et les religions.
Il faut être prévenu, le roman met en scène des fantômes qui hantent les vivants. « L’homme qui voit à travers les visages » voit plutôt les esprits qui se cachent parfois derrière les individus et influencent leurs actions et leurs idées.

Cependant, le contexte, celui d’attentats terroristes, sert de prétexte pour réfléchir à la violence des religions, avec l’interrogation : une violence qui vient de Dieu ou des hommes?

La réflexion est intéressante et selon ses convictions, elle touchera plus ou moins le lecteur. Par contre, et c’est ici que je décroche, le ton prend parfois la forme de longs discours.

On croirait presque lire un essai plutôt qu’un roman. On explique en long et en large, si bien qu’on a un peu trop l’impression que l’intrigue n’est qu’un décor pour exprimer des idées. Presque en comble d’artifice, l’auteur se met en scène lui-même pour bien marquer les contours de sa pensée et de ses croyances.

Ce qui m’a agacée pourra en réjouir d’autres, car les réflexions d’Eric-Emmanuel Schmitt sont belles et apportent aussi de magnifiques pages sur l’écriture et la joie de vivre.

Et au-delà de la forme. Je reconnais que cela prend un certain courage à un auteur pour explorer de nouvelles avenues. Et pour se mettre à nu en exprimant à la fois ses doutes et ses convictions profondes.

Et, comme l’auteur, je terminerai par une question, une interrogation qui hante les adeptes des mots, pour qui écrivons-nous?

L’Homme qui voyait à travers les visages

Source : web

L’Homme qui voyait à travers les visages

Commentaires Facebook

Pas de mots clés

939 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Numéro d'identification de l'annonce : 13057e3b1bca75cf

Signaler un problème avec cette annonce

Traitement de votre demande, patientez s'il vous plaît ....

Annonces partenaires

CODE ANALYTICS