Vente

Les mots qu’on ne me dit pas- livre occasion

  • Auteur de l'ouvrage: Véronique Poulain
  • Edition de l'ouvrage: le livre de poche
  • Type d'annonce: Vente
  • Langue de l'ouvrage: français
  • Ville: limoges
  • Pays: France
  • Code postal: 87110
  • Publié le : 29 juin 2017 12 h 09 min
  • JE LE PRENDS
9782253017493FS

Description

Les mots qu’on ne me dit pas- livre occasion

«Salut, bande d’enculés !» C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison. Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds. Je vais leur prouver que je dis vrai. «Salut, bande d’enculés !». Et, ma mère vient m’embrasser tendrement. V P. Sans tabou, avec un humour corrosif, l’auteur raconte. Ses parents, sourds-muets. L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot.

Le quotidien. Les sorties. Les vacances. Le sexe. D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie. D’une famille différente, un livre, pas comme les autres. Ce témoignage a inspiré le film, La Famille Bélier, sorti en 2014.Un récit autobiographique vif, piquant, mordant, tendre, tout sauf larmoyant. Un joli livre qui sonne juste. Astrid de Larminat, Le Figaro littéraire.
Véronique Poulain nous amuse et nous émeut tout à la fois. Aussi instructif qu’original. Marianne Payot, L’Express.

Avis sur Les mots qu’on ne me dit pas- livre occasion

Pour commencer, Véronique raconte comment c’est, de grandir avec des parents sourds quand soi-même, on entend bien. Les scènes de la vie quotidienne s’enchainent et on entre dans l’intimité d’un foyer avec tout ce que ça a de surprenant, de cruel, de touchant, de drôle aussi.

De plus, Les mots qu’on ne me dit pas est mon coup de coeur perso de la sélection (pour le moment, certes, mais pour longtemps aussi) et si je peux contribuer à mon échelle de mouche à le faire sortir du lot des grosses machines de la rentrée littéraire cette année, ce sera mission accomplie. Pourquoi est-ce que j’ai été séduite ? D’abord parce que j’ai appris un tas de trucs. (Et me coucher moins con, c’est ma passion.) Il y a des difficultés relatives à la surdité qui nous paraissent évidentes mais il existe aussi tout un tas de problèmes, de difficultés au quotidien auxquelles je n’avais jamais pensé : comment attirer l’attention de nos parents s’ils ne nous entendent pas ?

Mais, comment faire la grasse mat’ quand ils se lèvent tôt et fond un bordel pas possible puisqu’ils ne s’entendent pas non plus ?

Enfin, vivre dans le silence, quand on est fait pour parler ? Et puis il y a les jolies choses : “Comme les indiens, les sourds attribuent à chacun un nom, un signe identitaire, qui le suit toute sa vie.”

Et toutes ces choses, elle les livre comme ça, brutalement, sans détour et avec beaucoup, beaucoup d’humour. La gamine allume et éteint la lumière pour attirer l’attention de sa mère, (Apprendre des choses : check. Se marrer : check.)

Cependant, le bouquin est un amoncellement de tranches de vie : de l’enfant, de ses parents, de ses grands-parents…

En effet, Un peu comme des scénettes qu’on peut lire à suivre, ou dans le désordre. Et entre ces parcelles de vie, tout plein d’espace sur la page, comme pour mimer le silence dont il est question.

Mais, tour à tour, elle le hait, elle le protège comme une lionne ou elle trouve en lui le réconfort nécessaire et elle nous l’apprend surtout, de la plus jolie façon qui soit.

Alors, Je conseille un milliard de fois. Minimum.

source : web

Les mots qu’on ne me dit pas- livre occasion

Commentaires Facebook

 

564 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Numéro d'identification de l'annonce : 745594e68f73471b

Signaler un problème avec cette annonce

Traitement de votre demande, patientez s'il vous plaît ....

Annonces partenaires

CODE ANALYTICS